QU'EST-CE QUE LA FOI ?

 

I. Plusieurs Définitions Possibles

 

      A. Hébreux 11

1 Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.

6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

 

Il en ressort que la foi c’est l’élément de transmission des réalités invisibles, la ferme assurance qui aboutit à la traduction de l’invisible en visible. Dans cette définition nous retrouvons une fonction majeure de l’église qui est de faire connaître la sagesse infiniment variée de Dieu, (Ephésiens 3:10), Dieu dans l’invisible sera connu sur la terre par l’église.

 

        B. La foi est la conviction et la décision interne qui façonnent notre vie extérieure, c’est elle qui permet par la force de         la conviction de démontrer que les choses invisibles sont réelles.

        C. La foi est la possibilité qui est donnée à l’homme de pouvoir être agréable à Dieu.

Le rôle de la foi c’est de recevoir la conviction qui va façonner notre vie et existence de manière à nous déterminer à faire tout ce que nous savons comme étant agréable à Dieu. Ainsi la foi en Jésus-Christ (seul sacrifice que Dieu agrée pour l’éternité), doit pouvoir moduler toutes nos pensées, notre être, nos actions, de manière à engendrer sur le plan visuel, la démonstration active de la vie de Christ en nous pour ainsi plaire à Dieu.

 

         D. La notion de foi vise la capacité naturelle que l’homme a de croire, mais la foi que Dieu nous demande est de croire         en Jésus-Christ.

Les hommes de foi ont pu croire à l’invisible, aux promesses de Dieu, car ils l’ont vu par la foi. On a l’exemple d’Abraham le père de la foi qui a cru qu’il aurait un fils.

 

Ce qui est susceptible de produire le croire, c’est d’entendre et mieux encore, de voir.

 

1) D’abord entendre

Romains 10 :17

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ.

 

La foi en Jésus-Christ vient des enseignements de Christ, de la doctrine de Christ.

 

Aucun être vivant sur la terre n’est plus grand que ce que son créateur sait de lui : pour Dieu entendre peut produire le croire.

 

Dieu nous a fait comme des vases (la notion de vase définit ce que le corps de l’homme est, un vase ou un contenant. Vu en esprit il contient soit une âme morte et un esprit mort, soit une âme vivante et un esprit vivant). Le contenu d’un vase est déterminé par la parole qui s’y trouve, la parole étant la nourriture de l’âme.

 

Gloire soit rendue à Dieu car la Parole de résurrection de notre âme est venue jusqu’à nous, nous apportant la vie et c’est notre Seigneur Jésus-Christ.

 

2 Corinthiens 4 :7

Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous.

 

2 Timothée 2:20

Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil.

 

2) Ensuite voir

Lorsqu’on voit une chose, croire est beaucoup plus efficace. Les apôtres ont vu Christ, l’incarnation de la parole de Dieu, la vérité.

 

   II.       Qu’est-ce que la foi véritable a pour but de produire ? La foi au Fils unique de Dieu, croire au nom de Jésus

 

  • Elle a pour but de réconcilier l’homme avec Dieu en Jésus-Christ

  • Elle doit pouvoir faire naître des enfants de Dieu qui deviendront des fils matures et bâtis sur le modèle de Christ

  • Elle doit produire l’accomplissement des buts de Dieu, vivre pour Dieu en accomplissant ses désirs

  • Elle doit permettre le règne de Dieu sur la terre par l’église

  • Elle doit nous conduire vers la concrétisation des desseins de Dieu pour l’humanité

  • Elle doit faire de nous des fils à l’image et la ressemblance de Dieu comme Christ

  • Elle doit nous permettre de concrétiser notre victoire sur la chair

  • Elle doit nous aligner sur les principes de Dieu par notre alignement sur la victoire acquise à la croix

  • Elle fonctionne en contradiction avec l’esprit qui domine dans le monde

 

 

17 octobre 2004

Apôtre NOUSSI