COMPRENDRE LA CAPTIVITE SPIRITUELLE ET L’AVEUGLEMENT

 

 

Notre Seigneur Jésus-Christ est venu proclamer aux captifs la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue.

Nous devons comprendre que c’est par la bonne nouvelle du salut de nos âmes que s’opère cette proclamation de délivrance du captif, et aussi le recouvrement de la vue aux aveugles.

 

Notre Seigneur Jésus-Christ est l’oint que Dieu a envoyé dans le monde pour donner la vie éternelle à tous ceux qui croiront en lui.

 

Dans les taches que la parole de Jésus-Christ va accomplir dans l’âme de l’homme pour qu’il reçoive et porte la vie éternelle, il y’a la délivrance de toutes les captivités spirituelles et le recouvrement de la vue.

 

Un captif c’est une personne retenue prisonnière et privée de toute liberté.

 

Un aveugle, c’est une personne privée de sens de la vue, privée de clairvoyance ou de discernement.

 

LA CAPTIVITE SPIRITUELLE ET L’AVEUGLEMENT SONT IMPORTANTS A SAISIR POUR CELUI QUI VEUT VIVRE UNE VIE DE FOI VICTORIEUSE EN JESUS CHRIST.

 

C’est celui à qui Jésus-Christ a réellement révélé sa situation dans son cœur et qui l’a acceptée qui peut bénéficier totalement de la libération, car la captivité spirituelle c’est un emprisonnement dont on ne peut pas se rendre compte si Dieu n’intervient.

 

La créature de Dieu est en captivité c'est-à-dire emprisonnée et a besoin de délivrance, et le système d’emprisonnement s’opère aussi par son aveuglement, elle a besoin de voir, d’être délivrée et de voir selon la pensée exacte de Dieu.

 

Le système d’emprisonnement est tellement profond que l’homme qui naît et reçoit une éducation pense que la réalité de ce qui le concerne c’est ce qu’il voit, ce qu’il apprend, la culture, les traditions, etc. bref tout ce avec quoi l’homme peut nourrir ses pensées durant son existence terrestre, ce qui fait que lorsqu’il apprend ce que Dieu dit, s’il ne reçoit pas l’illumination du cœur, il va toujours buter sur ses propres pensées, sur son moi, comme un prisonnier qui bute sur les murs de prison.

 

Dieu n’est pas contre le réalisme mais il est contre l’ignorance et l’aveuglement spirituel, il est contre une méconnaissance du monde invisible, et il vient par son Fils Jésus-Christ nous faire connaître les choses dans leur réalité éternelle, et non uniquement dans leur réalité visible éphémère et passagère. Dieu veut que nous comprenions que la réalité visible que nous voyons n’est pas celle qu’il avait souhaitée pour nous à l’origine, et que par son Fils Jésus-Christ chacun de nous quitte la captivité spirituelle pour entrer dans les réalités éternelles de la vie de Dieu en nous.

 

Ce qui permet de casser les murs de prison c’est la parole de Dieu et la renonciation de celui qui la reçoit.

 

2 corinthiens 10

4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.

5 Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.

 

La prison spirituelle est vraiment une forteresse bâtie en l’homme qui se fonde sur le fait qu’il va croire qu’il est quelque chose d’important selon le mensonge de Genèse 3.5.

mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

 

La prison spirituelle est constituée d’une muraille d’orgueil de l’homme déchu, elle se fonde sur le désir de l’homme de se surpasser selon lui et d’atteindre le maximum de ce qu’il projette pour lui sur la terre.

 

La prison spirituelle c’est le retournement de la vue de l’homme qui pense que ce qu’il sait et ce qu’il est c’est ça la réalité.

 

La prison spirituelle c’est l’aveuglement que l’homme a sur les choses de Dieu, car depuis genèse, ses yeux sont ouverts sur sa condition physique.

Genèse 3

7  Les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures.

 

L’homme a découvert qu’il était nu, en réalité, son regard ne peut plus voir l’invisible, mais il fixe maintenant le visible, le visible devient pour lui plus important, et toutes ses motivations tendent vers l’occupation et la recherche des bienfaits pour l’homme visible qu’il est pendant que le diable le domine dans l’invisible par l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

 

Jésus-Christ est venu proclamer aux captifs la délivrance, il s’agit donc d’illuminer l’homme sur la réalité même de Dieu, afin qu’il comprenne le caractère vil et non éternel de ce qui a toujours fondé ses recherches (sa personne visible dans un confort visible, et un bien être visible, et réussite visible) afin qu’il devienne enfin sensible à l’invisible plus qu’au visible, et accepte depuis son cœur de recevoir l’illumination par la parole de Jésus-Christ.

 

La captivité spirituelle est différente de la captivité physique. L’aveuglement spirituel est différent de l’aveuglement physique.

 

Autant dans le monde invisible toute réalité est matérialisée par la parole intangible, autant dans le monde visible la réalité c’est la matière tangible, elle-même n’étant que le reflet d’un invisible donné car selon ce passage d’hébreux, les visibles viennent des invisibles.

 

Hébreux 11.3

C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles.

 

2 Corinthiens 4:18 

parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles.

 

En réalité, la captivité spirituelle s’expliquera par un type de parole donnée qui gouverne l’âme de l’homme et l’emprisonne en ce qu’elle n’est pas son état initial voulu par Dieu.

 

L’aveuglement spirituel sera aussi un concept de vue qui émane d’un type de parole donné qui fausse totalement la bonne perception de la réalité spirituelle des choses et maintient l’homme dans l’inaptitude à accéder aux choses de l’esprit et l’emprisonne à demeurer terrestre et éloigné de Dieu.

 

Dieu est esprit, et l’homme a été créé pour l’adorer en esprit et en vérité. Pour comprendre la captivité et l’aveuglement spirituel, il est important de revenir sur la relation entre l’invisible et le visible.

 

Comment l’homme qui est dans le monde visible voit l’invisible en Dieu ?

 

 L’homme qui vit dans le monde visible voit l’invisible en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, et donc par la parole de vérité de notre Seigneur Jésus-Christ et sans cette parole de vérité, il est aveugle.

 

Comment l’homme qui est dans le monde visible entretient la relation avec Dieu qui est dans l’invisible ? C’est par Jésus-Christ qui est celui par qui nous nous réconcilions avec Dieu.

 

Colossiens 1, 20

il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

 

1 Timothée 2, 5

Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

 

Jean 14, 6

Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

 

L’homme sans la parole de Jésus-Christ est captif du diable parce qu’il se retrouve par un autre type de parole dans un état d’emprisonnement qui n’est pas son état d’origine à la création.

Nous précisons l’invisible en Dieu parce que tous les invisibles ne sont plus en Dieu.

Nous devons également savoir que l’invisible a une prééminence sur le visible. C’est ce qui ressort de Hébreux 11(3)

 

Hébreux 11 :3

C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles.

 

Donc le visible n’est rien d’autre que la matérialisation d’une parole donnée qui existe dans l’invisible. A cet effet nous savons qu’il y a deux types de parole (2 arbres au cœur du jardin), et l’une mensongère et issue de l’arbre de la connaissance du bien et du mal est celle que Dieu avait interdite à l’homme, et l’autre parole qui est la vérité est celle que représente l’arbre de la vie que Jésus-Christ est venu redonner à l’homme pour le sauver.

 

Le pouvoir de domination des êtres invisibles déchus sur l’homme déchu se résume donc sur cet arbre (l’arbre de la connaissance du bien et du mal) qui sera anéanti dans le feu de la géhenne par Dieu qui pour l’instant a d’abord décidé de sauver l’homme.

 

Jésus-Christ est venu et a anéanti ce pouvoir de domination des êtres invisibles déchus sur l’homme déchu à la croix afin de redonner à l’homme la possibilité de retourner à Dieu.

 

Colossiens 2.14-15,

14  il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix;

15  il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.

 

La captivité spirituelle du peuple de Dieu est souvent provoquée par la désobéissance et pour résoudre la captivité spirituelle, le peuple de Dieu doit retourner de tout cœur à l’obéissance à la parole de Dieu.

 

Deutéronome 30:3

 Alors l’Eternel, ton Dieu, ramènera tes captifs et aura compassion de toi, il te rassemblera encore du milieu de tous les peuples chez lesquels l’Eternel, ton Dieu, t’aura dispersé.

 

 

Apôtre Noussi

31 Janvier 2010