LA MARCHE SELON L’ESPRIT DE DIEU GALATES 5:16

 

Galates 5:16 nous parle de la marche selon l’Esprit que le chrétien doit effectuer pour ne plus accomplir les désirs de sa chair.

Galates 5:16 dans plusieurs versions de la Bible.

Louis Segond

16 Je dis plutôt : marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez jamais ce que la chair désire.

 

Semeur

16 Je vous dis donc ceci : laissez le Saint-Esprit diriger votre vie, et vous n’obéirez pas aux désirs qui animent l’homme livré à lui-même.

 

Bible en français courant

16 Voici donc ce que j’ai à vous dire : laissez le Saint-Esprit diriger votre vie et vous n’obéirez plus aux désirs de votre propre nature.

I) Marchez selon l’esprit

«Marchez selon l’esprit» ou «Laissez le Saint-Esprit» : si on parle de laisser, cela signifie aussi que l’on peut empêcher ou s’opposer. On voit qu’avec le Seigneur, il y a toujours le libre arbitre qui intervient, la volonté individuelle et personnelle de l’homme doit toujours s’exprimer. Dieu donne toujours la possibilité à l’homme de choisir, tout en sachant que la volonté première de Dieu est que tous soient sauvés.

 

Nous devons laisser l’Esprit de Dieu agir en nous, c’est-à-dire le laisser nous montrer les domaines de nos vies qui ont  besoin d’être traités.

Nous devons nous abandonner totalement à sa volonté, à son travail dans nos vies, alors seulement nous pourrons vaincre les désirs charnels qui nous conduisent et dirigent nos vies.

Nous voyons donc que seule l’action du Saint-Esprit aura la capacité de nous permettre de ne pas être dirigés par nos désirs charnels.

Et nous devons nous rappeler que seul l’homme spirituel à la capacité de servir Dieu, donc d’établir son règne sur la terre.

 

Quelle est la donnée principale de ce verset ?

La version du Semeur nous dit « laissez le Saint-Esprit diriger votre vie »

Si réellement nous « laissons » le Saint-Esprit diriger nos vies nous aurons comme conséquences automatiques :  

1) Notre nature charnelle sera crucifiée

2) Nous ne serons plus livrés à nous-mêmes

3) Nous n’obéirons plus et nous n’accomplirons jamais

Telle est donc l’équation que Dieu a résolue pour nous, afin de nous permettre de dominer sur notre chair, de devenir spirituels et de pouvoir le servir.

C’est l’action de «marcher» (par l’esprit) qui va enclencher le «vous n’accomplirez pas».

 

Comment marcher par l’esprit ?

Par obéissance

La marche selon l’esprit est l’expression d’une capacité élevée d’obéissance.

Lorsque nous donnons notre vie au Seigneur, nous lui donnons également l’acceptation d’une obéissance totale et c’est cela que Dieu reçoit comme écho.

Nous avons l’exemple d’Abraham, le Père de la foi.

Genèse 12:1 

L’Eternel dit à Abram: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.

«Va-t’en» et «que je te montrerai» : ici Abraham va donner la primauté à «va-t’en» et il va vraiment s’en aller et ce faisant, il donne la primauté à l’obéissance, Dieu lui donne un ordre et il obéit.

 

Si Abraham était charnel, s’il marchait par la vue, il allait donner la primauté à «je te montrerai», et allait attendre d’abord que Dieu lui montre pour obéir, et ainsi l’obéissance à Dieu allait être contrecarrée par le désir de voir avant de faire, et c’est ainsi que font ceux qui marchent par la vue.

 

Abraham a marché par la foi, selon la parole de Dieu. Ce n’est pas le fait qu’il ne connaissait pas le pays où il allait qui déterminait sa foi, mais c’est son obéissance à la parole de Dieu.

C’est sa capacité à obéir à Dieu, considérant la primauté, la supériorité de la parole de Dieu sur toute autre chose, qui fait de lui le père de la foi, marchant totalement sous la conduite de l’Esprit de Dieu.

 

Donc un facteur primordial de la marche par l’esprit est l’obéissance totale et entière à la parole de Dieu.

Il s’agit de cette obéissance manifeste, quel que soit le prix que cela peut nous coûter. (L’exemple d’Abraham et de son fils Isaac).

La parole de Dieu nous dit que l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et Christ lui-même nous enseigne la puissance de l’obéissance.

Romains 5:19

En effet, tout comme par la désobéissance d’un seul être humain la multitude a été rendue pécheresse, de même, par l’obéissance d’un seul, la multitude sera rendue juste.

C’est la désobéissance de l’homme dans le jardin qui a été à l’origine de sa chute et de sa mort spirituelle.

L’obéissance de Christ à la volonté de son Père a pu amener la rédemption pour nous. Autrement dit, désobéir à la Parole de Dieu nous conduit à la mort et a contrario, obéir à Dieu préserve la vie en nous.

 

Il est important de comprendre la puissance de l’obéissance à Dieu car elle va nous positionner en esprit et déterminer qui nous servons et à qui nous appartenons.

 

Donc si seul l’homme spirituel peut servir Dieu, lorsque nous sommes charnels, qui servons-nous ? Le diable forcément.

C’est une vérité que nous devons garder à l’esprit pour nous aider dans marche avec Dieu.

Si au moment où nous posons un acte nous réfléchissons avant pour savoir qui nous servons, il y aura beaucoup de choses que nous n’allons plus faire.

Il y a l’obéissance générale à Dieu donc à sa Parole, et cette obéissance est composée d’obéissances ponctuelles selon la demande de l’Esprit.

L’obéissance totale sous-entend toutes les obéissances ponctuelles qui seront nécessaires durant la marche : c’est là la véritable notion de marche par l’esprit ou par la Parole.

Le chrétien qui marche par l’esprit aura compris ce concept et va évoluer suivant ce même concept.

Durant toute sa marche, il va toujours donner des obéissances ponctuelles à Dieu, suivant la demande de l’Esprit de Dieu.

Abraham le père de la foi, obéissait à la demande de l’Esprit. A chaque fois que Dieu lui parlait, il obéissait.

Un autre exemple, Dieu lui a demandé de chasser l’esclave et son fils qui n’était pas le fils de la promesse.

Cela arrivera également dans nos vies, lorsque nous aurons à manifester des obéissances ponctuelles qui vont s’intégrer dans notre obéissance générale au fur et à mesure de notre marche avec Dieu.

 

Il faut bien comprendre que les obéissances ponctuelles vont se manifester au milieu d’une obéissance générale à la parole de Dieu. Il n’est surtout pas question d’imaginer que l’on va obéir à Dieu à la carte comme au restaurant, c'est-à-dire de penser que l’on peut choisir les domaines dans lesquelles on va lui obéir ! Notre obéissance à la parole doit être totale et absolue.

2) Et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair

Galates 5:16

Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair ».

La notion d’obéissance fait appel à la position de maître et d’esclave, de celui qui dirige et de celui qui est soumis.

La parole de Dieu nous dit dans 2 Pierre 2:19 que «chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui».

En d’autres termes, si nous sommes dominés, conduits par nos actions charnelles, nous devenons les esclaves de cette chair car nous lui sommes soumis, et si nous sommes soumis, nous obéissons forcément car nous sommes liés, détenus en esclavage par ce qui a triomphé de nous. «Les désirs de votre propre nature» et «Les désirs qui animent l’homme livré à lui-même».

«Vous n’accomplirez jamais».

Que signifie accomplir ?

Le sens que nous allons retenir ici c’est celui d’exécuter.

Comprenons que la vérité divine que Dieu nous donne est que son Fils a tout accompli. En d’autres termes, seul celui qui va être comme son Fils pourra aussi accomplir pour établir le règne de Dieu.

Mais seul aussi celui qui est comme son Fils ne va jamais ni exécuter, ni pratiquer, ni commettre, ni accomplir, ni produire, les désirs de la chair.

Pourquoi Christ nous donne la possibilité de crucifier la chair pour être spirituels afin d’accomplir les désirs de Dieu ? Parce qu’en tout état de cause, l’homme accomplit toujours les désirs qui sont en lui.

  •  Si l’homme est charnel, il accomplira les désirs de la chair.

  • Si l’homme est spirituel, il marchera selon ce que l’Esprit lui dit.

20 février 2005

Apôtre NOUSSI