LA FALSIFICATION DE LA FOI

(suite)​

La falsification de la foi, c’est donc en réalité une manipulation hautement démoniaque dont souffre l’église de notre temps, qui fait tout pour joindre à la foi véritable les choses ou la poursuite des choses qui concernent le royaume de la terre afin de ramener subtilement l’église dans l’ancienne structure adamique dominée par le diable, et ainsi la soustraire de la vraie structure dominante où son époux a vaincu le diable à la croix pour lui donner la vie et un rôle à jouer sur la terre par la puissance du Saint-Esprit.

Jésus-Christ a prescrit à son église de garder ses commandements et qu’il enverra le Saint-Esprit pour demeurer avec elle. Lorsqu’on regarde bien ce passage de Jean 14, on comprend bien que le Saint- Esprit va demeurer avec l’église si elle garde la parole.

Jean 14
15 Si vous m’aimez, gardez mes commandements
16  Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,
17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.

La première condition pour œuvrer puissamment avec le Saint-Esprit c’est de garder la parole, il s’agit de la parole d’obéissance à Jésus-Christ, il s’agit de demeurer dans l’obéissance à marcher selon l’esprit et pour cela il ne faut jamais obéir à sa chair, il faut continuer à garder l’amour de la croix et crucifier sa chair.

 

Le cadre dans lequel l’époux a tout accompli et a mis l’église pour marcher selon l’esprit afin de  vaincre au nom de Jésus-Christ, c’est la puissance de la croix et l’action puissante du Saint-Esprit. SANS CES DEUX CONCEPTS l’église perd tout de son rôle, car  remarquons que le Saint-Esprit est attristé par la chair et ne peut conduire une église charnelle.

Ephésiens 4:30

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.

Donc pour que le Saint-Esprit dirige et conduise en œuvrant puissamment avec une personne église, il faut que cette personne ait la puissance de la croix dans sa vie pour œuvrer puissamment pour le royaume des cieux.

Nous mettons en réserve l’action ponctuelle du Saint-Esprit qui opère dans le cœur qui reçoit nouvellement Jésus-Christ, Jésus-Christ a envoyé le Saint-Esprit pour convaincre le monde de péché, de justice et de jugement (voir Jean 16.8),  ainsi donc toute personne dont le cœur s’ouvre à Dieu peut recevoir le Saint-Esprit lorsque la parole est annoncée, nous ne parlons pas de ce cas. NOUS PARLONS DU CADRE D’ACTION, il s’agit de conduire, diriger l’église pour promouvoir le royaume des cieux et anéantir les œuvres du diable par la puissance du Saint-Esprit. Dans ce cas bien précis, nous rappelons que  le Saint-Esprit n’est pas au service de la chair, donc il ne peut œuvrer en amitié qu’avec une église qui prend la croix.

 

C’est juste pour expliquer le concept du cadre spirituel d’action puissante de l’église et comment l’ennemi fait pour falsifier la foi.

NOTONS donc bien que si le dirigeant spirituel qui est le Saint-Esprit ne peut diriger, conduire et travailler avec une église charnelle, au même titre que Dieu ne va pas apprécier un homme pécheur, même s’il va lui donner la parole pour le sauver, il ne va quand même pas dire que c’est un pécheur dans son état de péché qui va demeurer avec lui dans le jardin d’Eden, dans ce cas pourquoi avoir chassé Adam et Eve après la désobéissance ? De même le Saint-Esprit qui conduit l’église ne va pas sous prétexte qu’il vient vers nous pour nous convaincre, travailler avec quelqu’un qui refuse de quitter sa chair, qui l’attriste tout le temps, et qui lui dit Cher Saint-Esprit viens remplir mes actions charnelles, viens être attristé par les motivations charnelles de mon cœur ? Non le Saint-Esprit va venir convaincre pour une action afin que l’homme qui veut Dieu accepte de suivre Jésus-Christ à la croix selon Mathieu 16.24 Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.

Et donc pour l’église de Jésus-Christ, la parole nous dit dans Galates 5.24 que nous rappelons que l’église a crucifié sa chair.

Galates 5:24

Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

 

Donc le Saint-Esprit conduit quelqu’un et dirige l’église qui est supposée ne plus rien à voir avec la chair, parce qu’elle porte en elle la puissance de la croix, parce qu’elle demeure en Jésus-Christ et veille pour marcher en amie de la croix tous les jours et non en ennemie comme Paul pouvait le dire, parce qu’elle vit crucifiée pour le monde et le monde aussi l’est pour elle.

Donc le Saint-Esprit conduit et travaille avec l’église qui porte en elle la puissance de la croix en ce qu’elle demeure dans le cadre que lui a tracé son époux, le cadre de la victoire sur la chair, le cadre de la victoire sur le monde, le cadre de la victoire sur l’ennemi et l’esprit qui domine dans le monde, et c’est ainsi qu’il va magnifier le nom de Jésus-Christ au sein d’une telle église.

MAINTENANT APRES AVOIR COMPRIS CE QUE NOUS APPELONS LE CADRE D’ACTION FIXE PAR JESUS-CHRIST, NOUS DEFINISSONS DONC LA FALSIFICATION DE LA FOI COMME LE MOYEN utilisé par le diable pour sortir l’église de ce cadre, en l’occurrence pour l’empêcher de marcher selon l’esprit par une soustraction subtile des principes de la croix, et l’amener très  insidieusement à agir pour le royaume terrestre et non le royaume céleste. 

La falsification c’est une œuvre hautement démoniaque, l’ennemi sachant que si l’église abandonne les principes de la croix victorieuse, elle va marcher selon la chair, et si l’église est charnelle, le Saint-Esprit sera attristé et va la quitter, et une église qui n’est pas dirigée par le Saint-Esprit le diable en fait ce qu’il veut car la chair remplit l’église ainsi que  les esprits de séduction, l’impudicité et les élévations de l’homme, l’église devient des clubs de réunions terrestres pour se divertir, l’idolâtrie remplit les cœurs.

Dieu crie  aujourd’hui et invite son peuple à marcher avec la puissance de la croix, à prendre la croix, à agir non plus pour la chair, ni pour la terre, mais pour le céleste. Le Saint-Esprit annonce au peuple de Dieu que Dieu a initié une nouvelle Saison pour réconcilier son peuple avec lui, pour ramener la croix dans l’église c’est à dire dans les cœurs, pour que l’homme de foi quitte la contemplation du terrestre qui passe et regarde au céleste, et pour cela Dieu a pourvu en ce temps et parle au cœur de l’homme pour qu’il réalise l’action d’une foi falsifiée et se repent pour retourner à Dieu par la foi véritable, la foi pure, la foi qui ne s’invente pas, mais qui est celle que Jésus-Christ est venu établir dans les cœurs, bâtir dans les cœurs, pour que le cœur de l’homme retourne au Père.

 

V- Comment l'ennemi agit pour falsifier la foi ?

L’ennemi donc par la ruse vient sortir subtilement l’église de son cadre en l’entrainant à prendre dans la parole les choses subsidiaires et en faire le principal, pourtant Mathieu 6:33 nous recommande bien de rechercher premièrement le royaume et sa justice.

 

En réalité, l’homme qui vient à Jésus-Christ doit par exemple comprendre que la désobéissance de l’homme déchu s’est opérée par un arbre qui était interdit, qu’il a mangé et cet arbre se trouve dans son cœur. Jésus-Christ vient non seulement anéantir cet arbre et ôter son péché, mais aussi pour le réconcilier avec Dieu et lui donner la vie éternelle.

 

Au lieu de cela, l’église aujourd’hui s’occupe plutôt des choses subsidiaires comme les autres arbres qui étaient dans le jardin. En fait, Dieu s’occupe du cœur de l’homme, c’est l’arbre de la vie qu’il veut redonner à l’homme par Jésus-Christ et pour cela Jésus-Christ a frayé un chemin et a tout accompli par la croix pour ôter l’arbre de la connaissance du bien et du mal dans nos cœurs, c’est pour cela qu’il est dit que c’est par cet acte de la croix que le Père réconcilie toute chose avec lui.

 

Colossiens 1:20  

il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

S’occuper des choses subsidiaires, c’est comme aller dans le jardin et ne s’occuper que des autres arbres autour du jardin, souvenons-nous qu’il y avait deux arbres au cœur du jardin.

Genèse 2:9, 16-17   
9 L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
16  L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin;
17  mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

L’ordre de manger de tous les arbres du jardin, mais de ne pas manger l’arbre de la connaissance du bien et du mal, est vraiment la preuve que Dieu n’a jamais été contre les choses qu’il a lui-même créées, mais ce n’est pas l’essentiel, ce qui lui importe c’est d’abord ce qu’il veut voir dans ton cœur. Aujourd’hui la falsification c’est une déviation qui conduit les gens à s’occuper des choses subsidiaires de l’existence terrestre et à abandonner le principal.

L’homme aujourd’hui est dans la situation où l’arbre principal qu’il porte en lui (arbre de la connaissance du bien et du mal) doit  céder la place à l’Arbre de la Vie. Il faut que pour cela  l’impact des autres arbres soit neutralisé pour que le principal qui doit être ôté soit touché. L’ennemi donc sachant cela, fait un travail avec les choses du monde pour empêcher l’homme de saisir l’essentiel et quitter son péché en acceptant la croix. Il fait en sorte que les choses subsidiaires de notre condition terrestre soit la préoccupation principale du cœur de l’homme et même le sujet des prédications dans l’église pour ainsi empêcher qu’on dénonce l’état de l’homme pêcheur pour quitter le péché et retourner à Dieu.

A tire d’exemples des subtilités de la falsification avec des poursuites qui n’ont rien de l’évangile du salut de l’âme de l’homme.

Comment voulez-vous qu’on regroupe des hommes d’affaires pour dire comment faire des affaires en Dieu alors que la seule affaire qui intéresse notre Dieu c’est de mettre la cognée sur la racine de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, et le déraciner et planter l’arbre de la vie dans le cœur de l’homme ? Comment voulez-vous que ces « gros costumés » donnent leurs cœurs à Dieu lorsqu’un évangile « de prospérité terrestre » leur est enseigné ? Alors que l’évangile du salut de l’âme de l’homme concerne la prospérité de l’âme, et ceux qui vivent sur la terre s’ils ont des prospérités terrestres Dieu n’est pas contre, simplement il vient faire prospérer d’abord l’état de ton âme qui doit retourner à lui et le reste est secondaire et vient par-dessus comme nous le dit Mathieu 6.33.

Comment voulez-vous que le groupe des femmes, lorsqu’on leur dit tout le temps que c’est fini la discrimination en Jésus-Christ sans bien préciser qu’il s’agit de toutes les formes de discriminations que produisent la chair, mais l’incitant à faire valoir son droit de femme, alors que homme ou femme, (nous devons faire valoir nos droits célestes en Jésus-Christ ), ne se sentent pas réduites et poursuivent un « évangile de valorisation de la femme »  à caractère discriminatoire pour combattre soi-disant la discrimination des hommes. L’évangile de Jésus-Christ est céleste, il vient donner la vie à tous les cœurs, hommes ou femmes.

Comment voulez-vous qu’un Monsieur  à qui on a enseigné pendant longtemps qu’il est le chef sans lui préciser qu’il s’agit d’un chef terrestre pour la vie terrestre, parlant du chef naturel terrestre, sans lui apprendre à crucifier sa chair et se soumettre à l’esprit de Dieu et au seul chef spirituel qui est Jésus-Christ , ne se prenne pas comme étant le sauveur de sa femme qu’il va maintenir dans l’idolâtrie et la peur, et lui-même demeurant charnel et s’élevant au rang de dieu comme Satan voulait le faire dans Esaïe 14 : 13  Tu disais en ton cœur: Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion; 14  Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut.
15  Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, Dans les profondeurs de la fosse.

Attention aux positions élevées du cœur de l’homme, attention église à ce que tu penses dans ton cœur, Dieu regarde ton cœur, attention homme, attention femme, Dieu est venu sauver le cœur qui le recherche.

 

La falsification de la foi, consiste donc aujourd’hui pour l’église, à se détourner du but réel qui est la vie, par une subtilité qui est telle qu’écoutant la parole et l’annonçant même, elle ne va jamais bouger les positions internes tellement elle s’occupe d’abord de régler les problèmes du monde visible qui préoccupent finalement plus l’homme déchu que celui de la vie éternelle en Jésus-Christ qu’on doit porter dans le cœur.

 

La falsification de la foi, c’est en réalité vivre une foi qui n’intègre pas la croix dans le cœur de l’homme, car c’est la croix qui vient en opposition totale au mensonge et qui met fin à la nature charnelle qui doit justement céder la place à la nature de Dieu.

 

La falsification de la foi, c’est ce qu’on peut trouver encore aujourd’hui dans la vie d’une personne qui aime beaucoup Dieu selon elle, connaît la bible, a étudié dans  des grandes institutions, et peut haranguer des foules, mais son cœur est un sépulcre blanchi, comme le Seigneur pouvait le dire des pharisiens.

                    Matthieu 23:27

                Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! Parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent      

                    beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés.

Parce qu’en réalité si l’on remarque, ils ont aimé la parole comme on aime un conte ou un roman, ils ont aimé Dieu comme on apprécie un voisin avec qui on ne va jamais habiter, pourvu qu’il reste chez lui et n’entre pas dans ta maison (symbole de ton cœur), il apprécie ce que Dieu lui donne, mais n’accepte pas que Dieu entre dans son cœur pour ôter la nature charnelle, il aime bien  parler de Dieu, jeûner, prier et rassembler les gens, mais ne permet pas à Dieu d’aborder tout ce qui le concerne, ou même de lui parler ou de le contrarier, en réalité il organise une mini-société sous prétexte de Dieu.

La falsification de la foi c’est aussi ce qu’on peut trouver dans la vie de beaucoup d’enfants de Dieu, qui arrivent et trouvent l’eau sale qui tue, parce qu’on leur a dit que Jésus va régler tous leurs problèmes terrestres, c’est vrai il le fait par pure miséricorde, il est venu régler principalement un problème , c’est de sortir l’homme de ce terrestre qui va finir dans le feu de la géhenne, en le réconciliant avec Dieu le Père pour qu’il vive pendant le temps de son pèlerinage sur la terre dans la foi au Fils unique de Dieu qui sauve Jésus-Christ, mais remarquons qu’une personne qui commence sa vie de foi recherchant « un dieu de la terre », comment va-t-elle un jour saisir l’amour de la croix ? Comment va-t-elle retourner à Dieu par adoption en Jésus-Christ, comment va-t-elle le faire ? Dieu aujourd’hui voyant tout cela, a donc initié la Saison de la Foi Pure, pour dire à son peuple de revenir à lui par la parole pure, il met l’or pur à disposition, Dieu offre l’occasion à son peuple de se repentir et de retourner à lui, Dieu appelle les cœurs à examiner leurs voies et ceux qui vont réellement après lecture de ces écrits prendre un moment seuls devant Dieu, il va encore se révéler pour qu’ils quittent leur abomination. Dieu veut aussi encourager les frères et sœurs qui ont déjà compris ces choses à demeurer dans l’amour de la croix et à marcher par la puissance du Saint-Esprit pour œuvrer pour le royaume des cieux.

Apôtre NOUSSI

 

2/2