QUELQUES EFFETS DE L’EGOCENTRISME DE L’HOMME DECHU

 

Dieu veut vraiment que ses enfants puissent réaliser les dangers de leur ego par rapport à leur vie de foi et l’impératif de prendre la solution que Dieu donne dans sa parole qui est la renonciation à soi-même pour quitter son « ego ».

 

Pour nous aider nous avons cité ici quelques effets de l’égocentrisme de l’homme déchu pour que nous puissions en prendre conscience pour nous battre et quitter vraiment cet « ego ».

 

L’égocentrisme bâtit un cercle fermé, une boucle sur soi.

 

  • L’égocentrique ne pourra ni recevoir les commandements de Dieu, ni donner à son prochain, et même s’il le fait, au fond il vise un intérêt qui est lui-même.

 

  • L’égocentrique mènera soit une terreur démoniaque autour de lui par la recherche de ce qu’il ne peut ni donner, ni recevoir. Il ne sera jamais satisfait et ne pourra jamais satisfaire une autre personne, soit il sera dans une terreur menée par tout autour de lui, abattu par des esprits des incapacités à outrance, masquant ainsi son désir d’être ce qu’il ne peut devenir par lui-même.

 

  • L’égocentrique n’aura pour destination finale dans tout ce qu’il peut faire ou toutes ses actions, qu’une boucle sur lui-même qui au fond est le maintien dans la mort.

 

L’homme devient ainsi son propre centre d’intérêt. Remarquons qu’on ne peut se voir soi-même et voir Dieu. Lorsque Dieu dit de l’aimer de tout son cœur, c’est parce qu’une action concomitante regardant Dieu et soi-même ne peut être menée par l’homme, le cœur de l’homme ne peut ainsi se diriger totalement vers Dieu et vers soi-même.

 

L’impossibilité de mener deux actions concomitantes par le regard de l’homme est en d’autres termes l’idée qui découle du verset de Matthieu 6, 24 qui dit :

«Nul ne peut servir deux maîtres, car, ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre, vous ne pouvez servir Dieu et Mammon».

 

Christ disait « on ne peut suivre Dieu et Mammon ». C’était pour nous faire comprendre que notre regard ne peut pas se fixer sur deux choses opposées en même temps, le diable connaissait ce principe et en a usé pour fixer l’homme sur lui-même (Genèse 3).

 

 

  • L’égocentrique ne sera jamais satisfait de personne, et subira comme un sort les méfaits de la mort (c'est-à-dire du fait de n’avoir pas reçu Christ, l’égocentrique sera incapable de comprendre la cause réelle des conflits. (Par exemple il dira dans un conflit qu’il n’a pas de chance et ne pourra jamais pardonner), il se forcera à attribuer la faute aux autres, il sera un rancunier qui ne peut réellement pardonner.

 

Nous savons quelle est la puissance du pardon, c’est le pardon de Christ qui nous réconcilie avec Dieu et celui qui ne peut pardonner, quand bien même il a reçu le pardon car Christ l’accorde gratuitement, en perd le bénéfice des effets. Matthieu 18:21, c’est ainsi qu’un égocentrique demeure dans la mort.

 

  • L’égocentrique commettra ainsi des dégâts monstrueux autour de lui car personne ne sera jamais ni trop bien, ni trop ce qu’il faut pour lui, il sera toujours insatisfait car son bonheur n’existe nulle part qu’en enfer qu’il s’est constitué sur lui-même dans sa boucle.

 

  • L’égocentrique voudra posséder des gens pour les enfermer avec lui dans cette boucle de l’enfer, il ne trouvera jamais une satisfaction nulle part sauf dans des objets qu’il tient dans sa boucle pour l’enfer, ou sera dans la joie avec des gens lorsqu’il exprime soit une domination, ou le sentiment d’être la préoccupation des autres.

 

  • L’égocentrique a de très mauvais rapports avec les choses et les personnes, très souvent il ne se contente que des choses où il règne en maître souverain, il appréciera des objets qu’il possède et qui ne peuvent en aucun cas entrer en compétition avec son désir assoiffé de pouvoir (par exemple un chien).

 

  • Lorsqu’il y a échec dans la relation de l’égocentrique avec un individu, il accusera toujours l’autre et proclamera sa déception totale, en étalant tous ses bienfaits envers l’autre qui étaient au fond une manipulation.

  • Remarquons qu’il s’agit plus de ce que l’on pense dans le cœur que d’étaler verbalement ses bienfaits.

 

Lorsque dans le cœur, en cas de conflit avec une personne on pense à ce qu’on lui avait fait ou donné, on a déjà étalé ses bienfaits égocentriques.

 

  • Sa relation avec son entourage se soldera par l’échec, ou ira de déception en déception, car nul ne peut entrer dans une autre boucle que la sienne, il sera toujours malheureux et ne comprendra jamais pourquoi de l’intérieur de sa «boucle» son monde est si sombre, obscur et mauvais, au fond ce qui n’est que le reflet de sa propre personne.

 

Car le seul miroir en dehors de nous-mêmes, c’est celui de Christ, donc lorsque nous ne voyons pas Christ en l’autre, c’est nous-mêmes que nous transposons sur l’autre.

 

  • L’égocentrique ne pourra jamais se préoccuper d’autre chose que de ce qui le met lui au centre et non Dieu.

 

Dieu dans sa toute-puissance donne à l’homme qui le reçoit la capacité de quitter son égocentrisme. C’est ainsi que notre Seigneur Jésus-Christ a pu dire dans Matthieu 16:24 Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive.

 

08 janvier 2005

Apôtre NOUSSI