POURQUOI LE CHRETIEN DOIT-IL VEILLER SUR SON CŒUR ?

 

 

Proverbes 4 :23

Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. 

 

Dieu veut que chacun de ses enfants puisse comprendre qu’il doit veiller sur son cœur parce que c’est l’endroit où son gouvernement doit s’établir.

 

Dieu ne veut ni la première place, ni la deuxième place, ni les suivantes, mais toute la place dans le cœur de l’homme.

 

 L’objectif de Dieu est que Christ soit le centre de tout, donc qu’il occupe notre cœur en totalité.

 

Le cœur de l’homme doit totalement être tourné vers Dieu. Dieu doit avoir une place centrale, une importance absolue. Dans l’Ancien Testament, Dieu avait au préalable demandé à son peuple de lui donner tout leur cœur. Le cœur donné en totalité à Dieu ici marque bien le fait que rien ne doit concurrencer l’amour de Dieu dans le cœur de l’homme.

 

Deutéronome 6:5

Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force

 

Dans le cœur de l’homme, Dieu veut retrouver l’amour pour lui, l’amour de sa parole ; mais nous remarquons que l’homme déchu n’a pas cet amour.

 

La définition de l’amour de Dieu ici s’entend bien sûr par l’amour de la parole et cela se manifeste par la mise en pratique de cette parole. L’amour prend aussi ici le sens d’attache totale à Dieu.

 

Nos pensées doivent être soumises à l’amour du Seigneur et nous devons y voir l’amour de la parole. Autrement dit nos pensées doivent être totalement gouvernées par la parole de Dieu.

 

Le cœur doit être l’organe que nous surveillons le plus, c’est le siège de nos sentiments, et nos sentiments sont l’expression réelle de nos affections.

 

Proverbes 4:23

Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.

 

Veiller sur le cœur c’est voir ce que cet organe central contient et exprime. Si nous voulions réellement plaire à Dieu, nous pourrions ainsi par notre Seigneur Jésus Christ, ôter tout ce qui dans nos cœurs voudrait prendre de l’importance et y supplanter la parole de Dieu.

 

Pour tous ceux qui sont déterminés à s’en sortir, ayant compris l’importance de la parole et la place centrale du cœur, ils réussiront ainsi par leur obéissance à Christ, à forcer en eux la pénétration de la parole afin de lui donner la place centrale. 

 

Mais par contre l’homme qui écoute la parole de Dieu et ne la met pas en pratique n’est pas loin de l’homme sans Dieu, car son cœur demeure dans la méchanceté et son cas est pire, car ayant eu l’occasion par la parole d’être purifié (et de voir Dieu selon Matthieu 5.8 qui dit « Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu »), il l’a rejetée et rejoindra le même sort que l’homme sans Dieu.

 

Matthieu 15:18  

Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est ce qui souille l’homme.

 

Ici Jésus attire notre attention pour montrer l’importance du cœur, la parole de Dieu vient pour habiter dans nos cœurs.

 

En faisant un décryptage de ce qui est contenu dans nos cœurs, nous remarquons donc que nous avons des trésors qui ne sont pas célestes selon Matthieu 6:21 qui dit « Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur ».

 

En d’autres termes, nous accordons de l’importance aux choses qui n’ont rien à voir avec la vie. L’insistance sur le cœur de l’homme doit nous faire réaliser que c’est dans le cœur que nous devons jauger notre vie de foi.

 

Nous pouvons nous poser la question suivante : comment un homme charnel peut-il faire pour donner la suprématie à Dieu dans son cœur ?

 

De la description que nous avons de l’homme déchu, nous savons que par nature la déchéance l’a rendu terrestre et il est lié aux choses de la terre.

 

Mais ce qui est important à noter, c’est que Dieu le sait car c’est ce qu’il nous enseigne de l’homme déchu que nous sommes ; néanmoins, il veut faire de nous par Jésus-Christ des êtres célestes.

 

Quant à la question de savoir comment l’homme charnel peut-il faire pour donner la suprématie à Dieu dans son cœur, notons déjà que l’obéissance à Christ est un facteur capital pour y parvenir.

 

Ceci revient à dire que par notre obéissance absolue aux prescriptions et recommandations que Dieu nous donne, c’est lui au fond qui rend ainsi tout possible en nous par sa parole. Christ est la parole de Dieu révélée pour nous, c’est pourquoi nous disons que l’obéissance à Christ est un facteur capital pour y parvenir.

 

Ezékiel 36:26 

Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.

 

Lorsque la parole va être contenue dans nos cœurs, comprenant nous-même la suprématie que nous devons lui donner, nous n’avons qu’à nous soumettre et elle opèrera toute chose en nous.

 

Ezékiel 44:9 

Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Aucun étranger, incirconcis de cœur et incirconcis de chair, n’entrera dans mon sanctuaire, aucun des étrangers qui seront au milieu des enfants d’Israël.

 

Notre devoir c’est déjà de manifester notre choix, en mettant la parole dans notre cœur, puis d’obéir en nous soumettant à l’acte d’épuration qu’elle va opérer en nous.

 

Dieu sait que cela n’est pas au-dessus de nos forces. Dans Deutéronome 30.10, nous remarquons que déjà dans l’Ancien Testament, Dieu faisait comprendre à son peuple la place que devait occuper la parole dans leurs cœurs.

 

Le contexte que nous allons voir en exemple dans Deutéronome 30 porte sur l’alliance avec Israël pour la terre promise. Dieu leur fait encore comprendre ce qui allait leur permettre d’entrer totalement dans le bénéfice de cette alliance.

 

Pour nous aujourd’hui, notre acceptation de Christ ne suffit pas, il nous faut bien à travers ce texte comprendre l’importance non seulement de l’obéissance, mais surtout de mettre Christ au centre dans nos cœurs, de permettre que la parole prenne toute la place dans nos cœurs.

 

Deutéronome 30:2-17

2  si tu reviens à l’Eternel, ton Dieu, et si tu obéis à sa voix de tout ton cœur et de toute ton âme, toi et tes enfants, selon tout ce que je te prescris aujourd’hui,

 

Rappelons simplement que l’obéissance à Dieu doit se faire sur tout. Obéir de tout son cœur signifie que dans notre relation avec Dieu, il n’y a pas de choses pour lesquelles nous choisissons de ne pas obéir. Si tel était le cas, l’obéissance ne serait plus de tout cœur, et ces choses qui accaparent nos cœurs deviendraient pour nous des obstacles à la vie que Dieu veut nous donner.

 

Réalisons que lorsque Dieu parle du cœur, cela n’est pas soumis à des exceptions, et il nous faut comprendre que ce qui est contenu dans nos cœurs, des choses ou des personnes, ne doivent pas supplanter Dieu.

 

C’est pour notre bien car Dieu est la vie. Si par exemple nous avons comme idole une personne, un objet ou un bien qui occupe une place supérieure à la parole, Dieu ne pourra pas nous donner la vie, et c’est ainsi que notre idole et nous-même ne pouvant avoir accès à la vie, nous allons croupir dans la mort. Il est toujours important de savoir qu’il s’agit de recevoir la vie. Lorsque ces points sont mal analysés, l’homme a du mal à se détacher des choses terrestres pour entrer dans la vie que Dieu lui offre.

 

3 alors l’Eternel, ton Dieu, ramènera tes captifs et aura compassion de toi, il te rassemblera encore du milieu de tous les peuples chez lesquels l’Eternel, ton Dieu, t’aura dispersé. 4  Quand tu serais exilé à l’autre extrémité du ciel, l’Eternel, ton Dieu, te rassemblera de là, et c’est là qu’il t’ira chercher. 5  L’Eternel, ton Dieu, te ramènera dans le pays que possédaient tes pères, et tu le posséderas; il te fera du bien, et te rendra plus nombreux que tes pères.

 

L’obéissance à Dieu, l’accès de la parole dans nos cœurs, la place centrale que nous accordons à la parole dans nos vies, font que Dieu lui-même fait le reste. Remarquons qu’au fond à Dieu tout est possible, donc c’est la parole de Dieu qui réalise tout. La seule chose que Dieu veut c’est que nous puissions obéir et donner la place centrale à la parole, lui donner la suprématie sur toute chose dans nos vies, et lui-même fera le reste.

 

6  L’Eternel, ton Dieu, circoncira ton cœur et le cœur de ta postérité, et tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme, afin que tu vives.

 

Lorsque nous accordons une place importante à la parole, c’est alors qu’ayant choisi d’obéir en l’introduisant dans notre cœur, que Dieu va nous circoncire le cœur et ce n’est qu’après cette circoncision que l’homme sera capable d’aimer Dieu comme il le faut.

 

Comprenons que le point de départ c’est de recevoir la parole et accepter de lui donner la place centrale dans nos cœurs ; c’est alors qu’elle va opérer en nous l’épuration et permettre que nous aimions Dieu de tout notre cœur.

 

10 lorsque tu obéiras à la voix de l’Eternel, ton Dieu, en observant ses commandements et ses ordres écrits dans ce livre de la loi, lorsque tu reviendras à l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme. 11 Ce commandement que je te prescris aujourd’hui n’est certainement point au-dessus de tes forces et hors de ta portée.

 

Ce verset est très important à retenir. Lorsque Dieu nous donne sa parole, il sait que ce n’est pas au-dessus de nos forces. Remarquons qu’il précise en plus que ce n’est pas hors de notre portée. Dieu fait tout pour mettre la parole à notre portée, il nous a d’ailleurs envoyé sa parole dans le monde par son Fils Jésus-Christ ; dès qu’un homme a à sa portée la parole de Dieu, devant Dieu il n’a plus d’excuse.

 

Nous pouvons encore comprendre l’importance de la Saison de la Foi Pure qui vient redonner la parole pure au peuple de Dieu.

 

12  Il n’est pas dans le ciel, pour que tu dises: Qui montera pour nous au ciel et nous l’ira chercher, qui nous le fera entendre, afin que nous le mettions en pratique? 13  Il n’est pas de l’autre côté de la mer, pour que tu dises: Qui passera pour nous de l’autre côté de la mer et nous l’ira chercher, qui nous le fera entendre, afin que nous le mettions en pratique?

 

Ces deux versets nous montrent même l’humour de Dieu qui insiste pour nous montrer que sa parole est à notre portée, nous l’avons reçue pour simplement l’introduire dans nos cœurs.

 

14  C’est une chose, au contraire, qui est tout près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur, afin que tu la mettes en pratique.

 

Remarquons que la parole nous est communiquée pour être dans nos cœurs et dans nos bouches. De l’abondance du cœur la bouche parle (Matthieu 12 :34). Pour vérifier au moins où se trouve la parole que nous avons reçue, vérifions ce que nous disons et ensuite ce que nous faisons.

 

Nous connaissons aussi les conséquences de la désobéissance. En d’autres termes si dans nos cœurs il y a autre chose que la parole de vie que Dieu est venu nous donner, ne nous leurrons pas, nous serions dans la mort.

 

17  Mais si ton cœur se détourne, si tu n’obéis point, et si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux et à les servir,

 

Lorsque dans nos cœurs nous refusons de renoncer à certaines choses, nous refusons que la parole de vie prenne la place centrale, nous nous détournons ainsi de Dieu.

 

Attention ! Dieu vient régner dans nos cœurs. Si nous écoutons la parole et laissons les choses terrestres continuer à nous accaparer, cela est une désobéissance à Dieu car nous aurions ainsi bloqué nous-mêmes la possibilité à la parole de Dieu de nous pénétrer afin de lui donner la suprématie.

 

Lorsque la parole de Dieu prend une place importante dans nos cœurs, ce n’est qu’à ce prix que nous pouvons avoir réellement la vie de Christ dans nos âmes par l’obéissance.

 

23 juillet 2006 

Apôtre NOUSSI